L’email marketing est-il mort ?

par | Oct 14, 2020 | Réussite marketing | 0 commentaires

This post is also available in: Deutsch English (UK)

Saviez-vous que le premier email marketing a été envoyé il y a 40 ans (en 1978) ? Aujourd’hui, l’email marketing est toujours considéré comme un élément indispensable d’une campagne marketing, même si son efficacité et sa pertinence sont parfois remises en question.

Selon Seth Godin, le gourou du marketing sur Internet, « l’email est le support publicitaire le plus personnel de l’histoire ». Il est également prouvé que l’email est l’un des outils les plus rentables pour atteindre les clients et les prospects car chaque 1$ dépensé rapporte 38$. D’ailleurs, si l’on en croit les résultats de l’étude 2018 Email Marketing Industry Census, réalisée par Econsultancy et Adestra, les trois quarts des entreprises estiment que le retour sur investissement offert par l’email est soit excellent, soit bon.

Cependant, le développement des réseaux sociaux, la mise en place du règlement général sur la protection des données et les récents scandales sont quelques-uns des éléments qui ont mis à mal la réputation des campagnes d’emailing.

Alors, l’email marketing est-il vraiment mort ou devez-vous continuer à utiliser cet outil dans vos campagnes marketing ?

Chronique d’une mort annoncée

En 2010, Mark Zuckerberg déclarait : « l’email est en train de mourir. » C’était il y a huit ans et l’email est toujours très utilisé. Pourtant, on continue d’annoncer que l’email marketing est voué à disparaître. Pourquoi ? Plusieurs raisons à cela.

Pour commencer, les consommateurs sont inondés d’emails marketing et les boîtes de réception en sont saturées, ce qui cause une chute du taux d’ouverture. Une étude réalisée par Hubspot en 2016 a dévoilé que 78 % des consommateurs se désabonnent des communications des marques parce qu’ils en reçoivent trop.

Ensuite, l’essor des médias sociaux, dont les Millennials sont particulièrement friands, a porté préjudice à l’emailing marketing. Les marques ont très vite privilégié les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn, pour atteindre et communiquer avec leurs plus jeunes clients et prospects car ce sont les moyens de communication préférés des nouvelles générations de consommateurs.

Autre coup porté aux campagnes d’emailing : la mise en place du règlement général sur la protection des données (RGPD ou encore GDPR en anglais) applicable à l’ensemble des 28 Etats membres de l’Union européenne depuis le 25 mai 2018. Ce règlement a non seulement rendu certaines pratiques marketing illégales (comme l’achat de fichiers d’adresses email et l’envoi d’emails sans le consentement des destinataires), mais surtout, elles ne sont plus acceptées par la société qui est de plus en plus consciente et soucieuse de la confidentialité et de la sécurité des données.

De nombreux scandales comme celui du Cambridge Analytica ou celui d’Edward Snowden et des écoutes de la NSA, ont été fortement critiqués et ont soulevé de vives inquiétudes chez les citoyens qui s’interrogent désormais sur l’utilisation de leurs données personnelles.

Enfin, les chiffres parlent d’eux-mêmes : en moyenne, le taux d’ouverture sur une campagne d’emailing est de 25% et le taux de clic est de 4%, ce qui signifie que 75% des destinataires n’ouvrent pas l’email et 96% des personnes qui l’ouvrent ne cliquent sur aucun des liens qu’il contient.

Pour finir, un grand nombre de consommateurs ne supportent pas de recevoir des publicités ou des promotions non désirées, ce qui peut fortement endommager l’image et la réputation de votre marque.

L’emailing aujourd’hui

Malgré ces quelques points noirs, de nombreuses études attestent que l’email marketing a toujours la cote auprès des consommateurs. Selon newsletter2go, 70% des internautes préfèrent communiquer par email avec leurs marques et entreprises préférées et selon une étude réalisée par Morar Consulting en France et au Royaume-Uni, 82% des Français pensent que l’email marketing sera toujours le moyen de communication privilégié des marques dans 10 ans.

L’email marketing possède de nombreux avantages :

  • Il est économique : comme énoncé précédemment, $1 dépensé rapporte $38.
  • Il est facile et varié : aucune limite de caractères, une présentation variée mélangeant images et texte, des liens vers votre site Internet, une page produit ou les réseaux sociaux, etc. Avec l’email marketing, vous pouvez laisser libre cours à votre créativité.
  • Il est personnalisable : vous pouvez personnaliser vos emails avec le prénom de votre client par exemple. Plus vous personnalisez vos emails, plus vous capterez l’attention de vos clients et plus votre campagne sera efficace.
  • Il est mesurable : taux d’ouverture, taux de clic, taux de réactivité, taux de désabonnement ou encore taux de conversion, il est facile de mesurer les performances de vos campagnes emailing et d’étudier le comportement de vos clients et prospects.

Aujourd’hui, il est essentiel de prendre en compte l’augmentation du niveau d’exigence des destinataires des campagnes d’emailing. En effet, ces derniers ne supportent plus de recevoir des emails s’ils n’en ont pas fait la demande, et surtout, ils veulent recevoir des messages personnalisés, qui s’adressent vraiment à eux et répondent à leurs besoins. La satisfaction des destinataires est désormais tout aussi importante que le taux d’ouverture, de clic ou de conversion, notamment pour votre image de marque.

Intégrez l’email à vos campagnes marketing

Si les campagnes d’emailing continuent de vous procurer un retour sur investissement élevé, vous n’avez aucune raison d’abandonner l’email marketing. Cependant, vous devez adapter votre stratégie marketing et intégrer les campagnes d’emailing aux autres outils marketing disponibles.

1. Le marketing automation

Aujourd’hui, les clients ne veulent plus recevoir des tonnes d’emails marketing impersonnels. Ils souhaitent établir une relation de confiance avec leurs marques préférées, sentir qu’ils sont importants et recevoir des informations utiles et intéressantes.

Grâce au marketing automation, les équipes marketing peuvent fournir une meilleure expérience en ligne aux utilisateurs afin de convertir plus de prospects en clients et de fidéliser ces clients. Le marketing automation permet également d’améliorer la qualité de la relation client en définissant le type d’informations à envoyer à tel utilisateur, à tel moment.Act! marketing automation

2. Les SMS marketing

De plus en plus d’entreprises adoptent les SMS marketing. 93% des Français ont un téléphone mobile et en moyenne, un mobinaute utilise son smartphone entre 25 et 50 fois par jour. L’avantage du SMS marketing est que votre message a beaucoup plus de chance d’être lu qu’un email : 90% des messages envoyés sont lus dans les 3 minutes et 98% des messages sont lus dans la journée.

Autre point fort du SMS marketing : son taux de viralité élevé et son efficacité. En effet, 25% des mobinautes le partage et 43% effectuent un achat après la réception d’un SMS promotionnel.

(Source : Mobimel – Top 10 des chiffres du SMS en 2017)Act! SMS marketing

Il s’agit d’un excellent moyen de communication pour des informations brèves et importantes, mais il n’est pas adapté à toutes les entreprises et à tous les secteurs.

Si vous choisissez d’opter pour le SMS marketing, suivez ces 3 conseils pour ne pas endommager votre image :

  • Evitez d’inonder vos clients/prospects de SMS ;
  • Envoyez des informations utiles ou importantes (une promotion exceptionnelle, un avis d’expédition, etc.) ;
  • Offrez toujours la possibilité de se désinscrire.

3. Le marketing entrant

Les consommateurs en ont assez du marketing et de la publicité qu’ils jugent envahissante ou intrusive. D’ailleurs, ils sont de plus en plus nombreux à installer des adblockers (bloqueurs de publicité) sur leur navigateur ou leur smartphone.

Alors plutôt que d’envoyer des messages, la meilleure façon d’attirer vos clients et prospects  est de créer du contenu et des ressources qui sont à la fois intéressants et utiles afin qu’ils viennent directement à vous. C’est tout l’intérêt du marketing entrant ou marketing inbound : faire venir le client à soi plutôt que d’aller vers lui, notamment grâce aux blogs et aux réseaux sociaux.Act! adblockers

Conclusion

Non, l’email marketing n’est pas mort. Il reste un outil essentiel pour attirer et fidéliser les clients. Cependant, les pratiques ont évolué et les entreprises doivent s’adapter à ces changements en mettant en place de nouvelles stratégies. Marketing automation, SMS marketing, inbound marketing ou autre, quelle que soit la stratégie choisie, vous devez considérer vos clients et vos prospects comme des “utilisateurs” et non plus comme de simples agents uniquement capables de recevoir vos offres et de cliquer. Afin de susciter l’intérêt de vos clients actuels et de vos clients potentiels, privilégiez le marketing entrant pour les faire venir à vous. Pour cela, appliquez-vous à créer des contenus utiles et intéressants en utilisant les blogs et les réseaux sociaux.

 

Livre Blanc Marketing Automation