Comment la crise sanitaire a transformé les conditions de travail

par | Juin 18, 2021 | PME

This post is also available in: English (US) Deutsch English (UK)

Souvenez-vous du temps où les entreprises, convaincues qu’une collaboration efficace n’était possible qu’en présentiel, ne croyaient pas au télétravail ?

Comme les choses ont changé.

La pandémie de coronavirus de l’an dernier a fait déferler sur le monde des enjeux sans précédent, forçant toutes les organisations et notamment les petites entreprises vers des modes d’adaptation qui ont d’abord semblé impossibles. Malgré le bouleversement général, l’automatisation, la technologie mobile et la connectivité omniprésente du monde moderne ont permis la survie ou même la croissance des PME et des microentreprises.

Le télétravail au secours des petites entreprises

Avant la pandémie, les entreprises étaient nombreuses à rejeter le travail distance, qu’elles imaginaient comme un moyen pour leur personnel de travailler moins. Quand télétravailler est devenu la seule option viable pendant le confinement, les employés ont pu prouver qu’il permettait de collaborer et d’être tout aussi productif (sinon plus !) que de rester dans les locaux de l’entreprise.

Non seulement le télétravail facilite une plus grande réactivité de la part des entreprises, il présente de nombreux autres avantages et permet notamment de réduire ses frais logistiques généraux et d’adopter une politique d’emploi plus souple puisque la localisation géographique des employés n’est plus une priorité.

Cette nouvelle organisation du travail a également transformé les attentes des salariés. Plusieurs études ont démontré qu’offrir une plus grande flexibilité augmentait la satisfaction professionnelle du personnel. Les télétravailleurs apprécient l’absence de trajet qui leur permet parfois de gagner plusieurs heures par jour et qui favorise un meilleur équilibre entre travail et vie privée, et ils estiment souvent qu’il est plus facile de se concentrer dans le calme de son domicile que dans l’agitation d’un bureau. Le télétravail offre en outre une opportunité de quitter les grandes villes vers des résidences rurales moins chères et plus agréables, en sachant qu’une simple connexion internet suffit à travailler partout dans le monde. 

Le travail à distance ne convient pourtant pas à tout le monde

Alors que certains employés se complaisent dans ce mode de travail qui leur permet de rester en pyjama, d’autres n’attendent qu’une chose : retourner au bureau et s’éloigner des distractions, trop nombreuses à domicile. Loin de leur environnement professionnel, beaucoup de travailleurs se sentent isolés, manquent de créativité et de productivité, et rencontrent des difficultés à séparer travail et vie privée. Ce sont ces employés qui attendent avec impatience de reprendre le chemin du bureau et de retrouver une vie « normale ».

Le télétravail ne convient pas à tout le monde, mais il est désormais évident que les employeurs ne pourront pas non plus demander le retour de tout leur personnel en présentiel. Aujourd’hui et à l’avenir, l’entreprise va donc devoir s’adapter à ce nouvel environnement professionnel.

Beaucoup de PME ont déjà conscience de la tendance qui suggère un mode de travail hybride, offrant des jours de télétravail. Une étude menée récemment (article en anglais) au sein d’un groupe de PME a identifié des tendances intéressantes :

●      59 % des petites entreprises prévoient d’élargir leur capacité à opérer en télétravail

●      47 % d’entre elles investissent actuellement dans des technologies de télétravail

●      51 % d’entre elles préparent des stratégies de travail hybride à long terme 

Le travail de demain suit de toute évidence un modèle hybride. Grâce aux campagnes de vaccination contre l’épidémie de Covid-19, nous commençons à mettre les mesures de distanciation et les confinements derrière nous. Mais que peuvent faire les petites entreprises pour nous préparer dès aujourd’hui aux modes de travail de demain ?

Mode de travail hybride : définition et mise en oeuvre

Chaque entreprise trouvera sa propre définition du mode de travail hybride, mais elle consiste généralement à combiner le télétravail et le présentiel.  Par exemple, certains employés partageront leur temps de travail entre le bureau et leur domicile. On peut aussi adopter une démarche plus générale qui autorise une partie de l’équipe à travailler en télétravail certains jours.

Le mode hybride semble représenter la solution idéale, offrant une plus grande flexibilité aux employés tout en simplifiant leur retour au bureau, mais il faudra toutefois veiller à éviter les erreurs qui risquent d’en limiter le succès. Voici quelques-uns des facteurs à envisager :

1.    Communiquer clairement ses attentes

Pendant la pandémie, de nombreuses entreprises se sont vues forcées de transformer d’urgence leur façon de travailler et de prendre les actions nécessaires pour survivre. Dû à ces circonstances exceptionnelles, cela s’est traduit par des règles allégées, par une tolérance des employeurs afin de permettre à leur personnel de trouver un nouvel équilibre psychologique et de faire face aux autres responsabilités qui venaient interrompre leur temps de travail.

L’ère postpandémie verra un certain retour à la normale et les exigences des employeurs devront être remises à jour et rappelées aux équipes. À l’avenir, réfléchissez aux changements à plus ou moins long terme nécessaires dans votre environnement de travail. À quel point la présence de votre personnel au bureau est-elle indispensable ? Et à quelle fréquence ? Le télétravail est-il une option viable à long terme ? Quels jours et quels horaires demandent la présence d’une équipe sur place ou la disponibilité d’une équipe en ligne ? Si ce n’est pas déjà le cas, envisagez-vous de participer aux frais encourus par vos employés pour la mise en place d’un espace de travail à domicile ? Ou préférez-vous modifier vos espaces de travail existants afin de permettre des usages et emplois du temps multiples ? Même si les réponses ne sont pas encore claires, une communication claire et régulière est essentielle et préférable à la simple supposition que chacun sait déjà à quoi attendre de ce retour à la normale.

2.    Intégrer la confiance à votre culture d’entreprise

En télétravail, en présentiel ou en mode hybride, la confiance doit être le fondement de votre réussite. Établir et maintenir le dialogue avec les membres de votre équipe favorise les relations entre les travailleurs. Par exemple, prévoir des réunions en visioconférence avec toute l’équipe une fois par semaine permet aux employés de se rencontrer et d’apprendre à se connaitre, de mettre à jour leurs collègues quant aux progrès d’un projet, de parler des difficultés qu’ils rencontrent… Ces conversations sont plus difficiles par email ou sur Slack. Plus les membres de votre équipe créent des liens et communiquent en temps réel, mieux ils seront équipés pour résoudre les problèmes et apprécier l’aide et la contribution des autres.

3. Reconnaître la différence perçue entre la valeur du présentiel par rapport au télétravail 

Les employés qui passent tout leur temps de travail au bureau bénéficient généralement d’une perception plus favorable : par leur présence visible, ils donnent l’impression de travailler plus dur ou plus longtemps que leurs collègues en télétravail. Le déséquilibre ainsi créé peut mener à accorder des avantages et des récompenses aux employés en présentiel basés sur le seul fait qu’ils sont plus à même de collaborer avec leurs collègues et directeurs. Cette situation sera rapidement perçue comme injuste, surtout si elle donne lieu à des promotions ou augmentations non partagées avec les travailleurs à distance qui, de leur côté, ont du mal à rester intégrés à leurs équipes.

4. Conserver une certaine flexibilité

Dans la majorité des cas, il est possible de répondre aux besoins des employés comme de l’entreprise en adoptant une démarche relativement flexible. L’année qui vient de s’écouler vous aura incontestablement appris à séparer les tâches susceptibles d’être menées à bien depuis le domicile de celles qui nécessitent la présence d’un employé sur place. Plutôt qu’une politique trop généralisée qui imposerait les mêmes règles à tous alors que les restrictions sont supprimées, il est préférable de tenir compte des besoins de chaque poste et des préférences de chaque travailleur avant de déterminer les horaires et le lieu de travail de chacun.

5. Déterminer à l’avance l’espace requis

Même les petites entreprises ayant adopté le télétravail exclusif auront tôt ou tard besoin d’estimer l’espace requis (bureaux, salles de conférence, locaux de production, etc.) pour mener à bien leur activité.  Les sociétés qui ont choisi de réduire leurs locaux pendant la pandémie devront aussi décider de continuer ou non d’opérer de cette façon. Beaucoup estiment que malgré les inconvénients du travail à distance, il reste la meilleure solution, notamment parce que c’est un moyen de réduire les frais généraux. Il existe aussi des solutions partielles, comme les espaces de co-working qui permettent aux petites entreprises d’accéder à des locaux équipés pour le travail de bureau et à des espaces de conférence ou de réunion sans s’engager à payer un loyer à long terme ou à investir dans le mobilier.

Il y a de nombreux autres facteurs à prendre en compte avant de décider du mode de travail le plus adapté à vos opérations. Personne ne peut prédire si ce modèle hybride va durer mais, depuis cette pandémie qui nous a donné un aperçu du télétravail, il semble difficile de faire marche arrière. Les travailleurs ont compris que le travail à distance était tout à fait possible et une grande majorité d’entre eux attendront désormais de leurs employeurs qu’ils leur octroient une certaine flexibilité dans leurs horaires et leur façon de travailler.

Les prochaines étapes

Comment votre entreprise compte-t-elle se positionner dans le monde du travail postpandémie ? Votre société se prépare-t-elle à un environnement de travail hybride ? Quels sont les principaux avantages et enjeux rencontrés par votre entreprise ? Quelle que soit votre façon de procéder, une collaboration fluide et un dialogue ouvert avec votre équipe sont importants avant de prendre vos décisions. Découvrez d’excellents outils collaboratifs ici .

Vous vous demandez comment un logiciel CRM doublé d’une solution d’e-marketing peut améliorer vos flux de travailler, que vous fonctionniez en télétravail ou en présentiel ? Découvrez Act! gratuitement pendant 14 jours !